Quelques jours loin de tout

Fleur à la lueur du jour

Non je n’ai pas voyagé.

Je viens de passer plusieurs jours au chevet de ma mère. Malade, enfin c’est ce que je dis à tout le monde. En réalité elle a fait une crise de ******** *******, mais je reviendrai là-dessus. Juste deux jours après mon anniversaire, pas de chance me diriez-vous.

J’ai passé des jours coupée de tout, pas d’internet, pas de téléphone, pas de livres, ni de quoi écrire. Je me suis volontairement retranchée de tout pour pouvoir me concentrer pleinement sur ma mère et ma famille. La présence de Dieu était la seule chose qui me tenait compagnie en dehors de mon clan.

Quatre jours exactement. Et j’ai réalisé que je n’avais absolument rien manqué et aussi que je n’avais manqué à personne, ça fait du bien !

En quatre jours je suis passée par tellement d’états.

Mon corps a été soumis à une fatigue sans précédents et mon cerveau lui, s’est roulé en boule tel un chat histoire de pouvoir faire face à la situation.

Au milieu de tout ça, j’ai saisi l’importance d’avoir une famille auprès de nous pour nous épauler. J’ai compris combien la famille est précieuse dans les moments difficiles. Un sourire, une voix, ou simplement une présence redonne tellement d’espoir et rend plus fort.

Croire tous les jours.

On ne peut y arriver seul malgré toute la bonne volonté qu’on peut avoir, on a besoin de s’entourer de personnes essentielles. Pas besoin d’avoir toute une foule, juste ces deux ou trois personnes qui vous comprennent et qui savent quoi dire pour vous remettre d’aplomb.

J’ai pu comprendre que lorsqu’on a peur, notre imagination peut nous jouer des tours, elle peut nous faire croire des choses qui n’existent pas. Il faut donc toujours garder son calme et refuser de céder sous la pression de nos peurs.

Et peu importe les défis, les problèmes ou les difficultés, vous vous en sortirez. Tout fini par passer, et il y’a un temps pour absolument toute chose. Croyez-moi, même si tout vous semble noir et perdu, si vous n’avez aucune issue, aucun espoir de voir les choses s’arranger. Tenez bon et accrochez-vous. Car c’est lorsque tout paraît impossible que les plus grands miracles se produisent. 🙂

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *