J’ai regardé Annabelle 2

C’est fait, j’ai enfin regardé Annabelle 2 !

Tous mes proches savent à quel point j’étais impatiente de le regarder. Il faut dire que le premier volet d’Annabelle m’avait grandement déçue et je m’étais même endormie pendant la projection. Mais après avoir vu la bande annonce du dernier, je ne tenais plus en place. Alors flanquée de ma très chère Miss Africa, je me suis rendue au cinéma pour savourer ce film !
Et on a adoré ! Je n’ai pas été déçue : de la qualité du film à l’ambiance de la salle tout était bien.
Déjà le titre « la création du mal », je le trouve extra. Il est mis en relief avec la fabrication des poupées, vu que c’était le métier du père de la petite Annabelle. Vous me suivez ? Oui !

Contexte du film

Un fabricant de poupée et sa femme perde leur fillette dans un tragique accident de voiture. S’ensuit alors une suite d’événements bizarres.
Ce deuxième film se passe bien avant le premier.

Mes impressions

Directement après l’accident, nous sommes projetés 12 ans plus tard. Ma première question c’est : qu’est ce qu’ils ont bien pu faire pendant ces 12 ans ? Lol.
Ensuite une religieuse et une bande de joyeuses orphelines débarquent dans la maison, le couple a décidé de les accueillir.
Un plan est rapidement fait sur deux fillettes : Janice et Linda. On imagine tout de suite que le film sera centré sur elles.
Mr Mullins les accueille et leur fait faire le tour du propriétaire. Premier problème, on remarque tout de suite que Mme Mullins est absente, on ne la voit pratiquement pas dans la première partie du film. Elle a eu un accident nous dit-on. Bizarre.

Le décor se met en place tout doucement

l’atmosphère se transforme lentement et l’intrigue met du temps à démarrer mais tout cela est très excitant.
Janice désobéit en entrant dans la chambre d’Annabelle qui avait été condamnée jusque là. Elle libère ainsi la force maléfique. Dès lors, les scènes d’horreur s’enchaînent pour mon plus grand régal. Le bruitage était plus vrai que nature, le suspense était plutôt réel. J’ai aimé le fait que les scènes aient été un peu plus longues, je veux dire par là que lorsqu’on s’attendait à ce que la fillette apparaisse subitement, on attendait plus que d’habitude ce qui ne faisait qu’augmenter l’angoisse des spectateurs !

Du sang, des cris, de longues griffes et une poupée qui se contorsionne dans tous les sens , j’ai été servie !

Janice est sauvagement attaquée par la force et envoyée à l’hôpital après c’est au père d’être tué. Là je me demande une chose : ce n’est pas suffisant pour que tout le monde déserte cette maison ???
La force maléfique prend possession de Janice qui va se mettre à attaquer tout le monde.

On apprend enfin l’histoire

Après la mort de la petite Annabelle, ses parents désespérés ont décidé de passer un pacte avec n’importe quelle force qui pourrait leur permettre de la revoir. Leurs souhaits ont été exaucés, au travers de la poupée mais au fur et à mesure, ils ont réalisé qu’une force diabolique se servait d’eux pour accomplir quelque chose de plus grand et que ce n’était pas du tout leur fillette ! Elle tente lors de tuer la mère mais arrive juste à la défigurer. Le couple décide alors de faire appel à l’église qui arrive à enfermer la poupée dans un placard grâce à de l’huile sainte et des pages de la Bible. On comprend donc que Janice a foutu le bordel en ouvrant ce placard. Et que le couple a donné exactement au démon ce qu’il voulait : un être humain à posséder.

Bref j’ai adoré le film, je n’ai pas eu peur mais c’était bien. Je déplore juste le fait qu’il n’y ait pas eu assez de morts. La troupe d’orphelines et la religieuse s’en sont sorties indemnes.
Petit hic : c’est la fillette qui s’appelle Annabelle et pas la poupée. Et Annabelle meurt dans le premier film. Et la poupée est juste un canal temporaire pour ce diable noir qu’on nous a brièvement montré. Aussi je n’arrive pas à clairement comprendre le rôle de la poupée.

À la fin la poupée est emmenée par une voiture de police

Janice qui avait été enfermée dans le même placard a disparu. On la retrouve plus tard alors qu’elle est sur le point de se faire adopter par un couple. 12 ans plus tard, elle a grandi et elle tue ses parents adoptifs en pleine nuit. Les producteurs ont poussé jusqu’à ce qu’on retrouve une certaine cohérence avec le premier volet en y ajoutant la première partie mais je n’ai pas été conquise.

Je me demande pourquoi est ce qu’elle a attendu 12 ans (ils on vraiment un problème avec le nombre 12 lol) avant d’assassiner ses parents ? Où est-ce la venue de la poupée chez ses voisins qui a tout déclenché ? Plusieurs interrogations mais j’ai hâte de voir ce que sera le 3, une intrusion dans ce qui s’est réellement passé ce soir là, ou ce qu’est devenu la poupée après ? Bref rendez-vous dans un an.
Note générale : 7,8/10
Peur : 5/10

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *